Qu’est-ce qu’un ramen ?

Qu’est-ce qu’un ramen ?

Découvrir en quelques lignes le ramen, aujourd’hui le plat le plus consommé au quotidien au Japon. Petite incursion dans l’histoire de ce plat populaire, d’hier à aujourd’hui…

Mais qu’est-ce qu’un ramen ? Le ramen est à la base un plat de nouilles, accompagnées par une soupe qui donne le goût à celles-ci. C’est un élément incontournable de la gastronomie japonaise, qui a la particularité de se renouveler sans cesse depuis quelques décennies.

Ce plat populaire, qui reste une façon simple et nourrissante de manger des nouilles, est à l’origine marqué par les traditions culinaires chinoises. Il se consomme dans les ports de commerce du Japon au milieu du XIXe siècle, préparé par des Chinois qui occupent à l’époque des emplois de dockers ou de cuisiniers. Au début du XXe siècle, en y ajoutant de la sauce soja et le dashi, les Japonais créent alors le ramen qui devient rapidement populaire. Après la Seconde Guerre mondiale, dans une quête de renouveau et avec l’apparition des nouilles instantanées, le ramen connaît un réel succès et se propage dans les îles du Japon. Il existe dès lors une grande variété de ramen et les ingrédients sont multiples et originaux selon les saisons et les terroirs, mais aussi selon les viandes que l’on utilise. Cette diversité et cet engouement autour du ramen fait naître une compétition nationale permanente, toujours positive, qui favorise le « kodawari », ce souci du détail qui fera la différence dans la composition et la création d’un ramen.

Le ramen est composé de cinq éléments :
 • Les nouilles,
 • La soupe ou le bouillon,
 • L’huile,
 • Les toppings – les accompagnements – qui s’adaptent avec le ramen,
 • Le taré, une base salée dont le chef détient généralement le secret de fabrication.

Les nouilles de blé, que l’on ajoute à la soupe, sont la base du ramen. L’huile joue le rôle du liant, le topping ponctue la dégustation du ramen, le taré apporte le sel. Ce qui fera un bon ramen, c’est l’harmonie que son créateur trouvera entre les cinq éléments, un assemblage et un équilibre qui créent l’umami, le bon goût que l’on recherche, celui qui est addictif.

Les nouilles sont résolument l’ingrédient principal du ramen, dont on prend, chez Kodawari Ramen, le plus grand soin : la forme et l’épaisseur des nouilles sont choisies selon le type de bouillon servi. Tous les ramen sont faits avec des nouilles de blé et du kansui – eau minérale alcaline, contenant du carbonate de sodium et de potassium, héritage du plat chinois des origines.